#JUSTICE – Le procès du Haras de la Baulme renvoyé au 11 mars 2020 !

L’association la Réserve, la D.D.P.P de Saône-et-Loire, ainsi que l’ordre des vétérinaires étaient convoqués ce mercredi 09 octobre 2019 devant le TGI de Mâcon dans le cadre des nombreuses procédures à l’encontre du Haras de la Baulme et de sa propriétaire.

Cette première étape judiciaire fut courte et frustrante car le président du tribunal, comme le prévoit les droits de la défense, ordonna le renvoi de l’affaire, suite à une demande de l’avocat de la propriétaire du Haras de la Baulme.

La nouvelle date d’audience est programmée le 11 mars 2020.
L’association La Réserve continue donc ses actions de surveillance sur le terrain et ceci dans le respect du mandat du parquet de Saône-et-Loire.

Depuis 6 mois, nous effectuons deux inspections hebdomadaires sur place et envoyons des rapports détaillés aux services de la D.D.P.P du 71.
 

Nous ne pouvons pour l’instant rentrer dans les détails de ces inspections sans risquer d’enfreindre les règles de la procédure.

Mais sachez que nous n’envisageons nullement de stopper nos actions sur place et ceci dans le seul but de garantir le bien-être des équidés présents au Haras de la Baulme.

Cela représente depuis fin mars 2019 pour l’association, rien que sur ce dossier, plus de 4000 photos, 50 rapports, plus de 400 heures de ressources hommes, plus de 13000 km pour les trajets aller-retour depuis notre siège social, sans oublier les honoraires d’avocat.

Néanmoins, nous ne lâcherons pas ces chevaux et nous nous battrons jusqu’au bout dans ce gros dossier, 107 équidés concernés à l’heure actuelle.

Nous comptons donc, encore plus que jamais, sur nos donateurs et mécènes pour nous soutenir concrètement dans ce combat judiciaire, malheureusement loin d’être terminé !

#harasdelabaulme #maltraitanceanimale

 

 

Laisser un commentaire